Salle de bain pour senior et PMR

Salle de bain pour senior et PMR

Guide et conseils
(Last Updated On: 11 octobre 2019)

D’après le rapport de l’association des Paralysés de France, le nombre de personnes âgées et handicapées pourrait atteindre la moitié de la population d’ici 2030. Pourtant, jusqu’à aujourd’hui, les propositions de solutions pour l’aménagement de salle de bain pour handicapées restent les mêmes que celles disponibles pour les personnes à mobilité réduite (PMR). Il est vrai que certains dispositifs sont adaptés mais cela n’empêche pas qu’il y ait des circonstances où les personnes âgées sont prises au dépourvu.

Les demandes par rapport aux situations réelles ont incité les concepteurs de salle de bain à créer des solutions spécifiques aux besoins des seniors. Certes, l’innovation n’est pas extraordinaire, mais les efforts sont fournis de manière progressive. Ainsi, il existe de nombreux choix possibles pour l’aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées.

Pour certains, l’idée d’aménager une salle de bain pour qu’elle soit accessible aux handicapés ou aux personnes âgées relèveraient d’un challenge. Pourtant, il n’en est rien, étant donné qu’il existe sur le marché de nombreuses solutions faciles à mettre en œuvre. Suivez les conseils que nous vous dévoilerons ici pour avoir une salle de bain accessible à tous, basée sur la priorisation de la sécurité.

Un accès plus facile et une sécurité optimale

Pour éviter que la personne âgée ne glisse sur le sol en carrelage, optez pour du sol plastique étanche et antidérapant. Pour que la sortie du fauteuil soit plus facile et pour favoriser la mobilité dans la salle de bain, installez des poignées rainurées (plus rugueuses que les poignées inox) et le maximum de barres. Par ailleurs, vérifiez les systèmes de vissage et de fixation avec grand soin. Il vaut mieux avoir trop de points de fixation que pas assez. S’il y a une personne malvoyante dans la maison, privilégiez les portes coulissantes.

Concernant les menuiseries, il est à noter qu’une porte qui s’ouvre à l’intérieur de doit ne pas avoir une largeur dépassant 90 cm. Pour la robinetterie, choisissez les robinets thermostatiques, faciles à régler et permettant d’éviter les brûlures. L’espace doit permettre d’accueillir deux personnes, au cas où le senior aurait besoin d’un aidant.

Optez plutôt pour les douches, notamment les versions à l’italienne, car elles sont plus faciles d’accès et n’ont pas de seuil. Si vous choisissez une baignoire, installez un siège de bain pour permettre aux personnes âgées de se lever facilement. Pour les WC, privilégiez le modèle suspendu et positionnez-le à la hauteur appropriée ou alors optez pour les versions réglables munies de télécommande.

Salle de bain pour senior et PMR

Dimensions : les normes

Si vous souhaitez utiliser votre salle de bain de manière optimale, il faudra respecter les normes en matière de dimensions. Par exemple, pour les barres d’appui, la hauteur doit être comprise entre 0.70 et 0.90m. Les miroirs doivent se situer à 1.05 du sol au maximum. Pour le lavabo PMR, la côte au-dessus doit être d’environ 0.85m, tandis que la distance lavabo/sol doit être d’au moins 0.70m. Installer les interrupteurs à 1m du sol. La hauteur des poignées de fenêtre doit être de 1.20m, tandis que celles des portes de 1.05m. Pour la robinetterie, le niveau doit être de 0.40/0.50m. Pour la barre de douche rallongée, la longueur doit être de 0.90m. Si vous installez des rangements, ne mettez pas les tiroirs au-delà de 0.70/1.10m, les rangements bas à 0.25m et les rangements hauts à 0.60/1.50m.

Quel équipement choisir ?

Oubliez les modèles anciens. Actuellement, les concepteurs ont produit des modèles de plus en plus modernes. Les marques communes se mettent progressivement à produire des modèles spécifiques aux handicapés et aux seniors.

Actuellement, pour les WC PMR suspendus, il existe des accessoires compatibles tels que le rehausseur, qui permet de se relever et de s’asseoir. Vous pouvez également équiper votre WC de barre de soutien relevable ou fixe. L’espace minimum qui convient aux personnes en fauteuil roulant est de 80x130cm. Quant à la hauteur du WC, elle doit être au même niveau que le siège d’une PMR ou d’une personne handicapée afin de faciliter le transfert.

Pour les lavabos, optez plutôt pour les mitigeurs thermostatiques afin l’éliminer les risques de brûlures. Par ailleurs, les mitigeurs dotés de levier allongé rendent leur utilisation plus facile. Pour les miroirs lavabos, optez pour les versions orientables qui présentent plus de facilité d’utilisation en position assise.

Les lavabos suspendus sont les plus appropriés pour les personnes en fauteuil roulant, car cela leur permet d’avoir un espace pour glisser leur fauteuil en-dessous. Pour cela, il doit y avoir sous le lavabo une hauteur minimale de 70cm. Quant au bord, il ne doit pas excéder 85cm pour que la toilette s’effectue sans gêne. Ainsi, pour une salle de bain accessible, bannissez les meubles de rangement sous lavabo.

Concernant la douche, choisissez la version plate qui offre une aisance d’accès. Ceci étant, la douche italienne reste l’idéale. Si vous avez un siège de douche, cela facilitera la douche en position assise dans les meilleures conditions de sécurité. Pour prendre la douche sans avoir à demander de l’aide, la douchette à main est plus adaptée et vous pouvez installer des barres de maintien pour faciliter les entrées et sorties.

Quant à la baignoire PMR, vous pourrez choisir une baignoire à porte, mais il faut mettre des parois murales antidérapantes et un tapis de sol antidérapant. Cependant, une baignoire ne convient que si son utilisateur peut franchir le seuil (entre 15 et 20cm). Il existe des sièges élévateurs pour faciliter l’accès par les personnes handicapées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *