Bien choisir sa baignoire

Insolite : une baignoire entièrement en laiton

Actualités
(Last Updated On: 4 octobre 2019)

L’Atelier du cuivre de Ville dieu-les-Poêles a encore réussi un challenge dont elle peut être fière. Le défi lancé : construire une baignoire entièrement en laiton. Cette commande a été passée par un client américain.

Cette cuve de couleur or et argent est la baignoire en laiton spécialement commandé par un américain. Ce dernier, ayant vu la splendeur de la baignoire du maire de New York, a souhaité qu’on lui confectionne une baignoire tout de laiton vêtue. Au début, le défi semblait impossible, mais les dinandiers de l’atelier l’ont quand même accepté et ils ont réussi là où tous attendaient leur échec.

Aujourd’hui, 18 décembre, la baignoire est encore en cours de finition et déjà, on peut voir la perfection avec laquelle elle a été fabriquée.

Elle pèse dans les 100 kg, a une profondeur de 65 cm et une largeur de 75 cm. Elle mesure 10 cm de plus qu’une baignoire standard donc dans les 180 cm de long. Elle est qualifiée de produit hors norme, car qui aurait l’idée de fabriquer une baignoire en laiton, une matière difficile à dompter, mais O ! Combien luxueuse et raffinée. C’est d’ailleurs la toute première baignoire en laiton de cet Atelier expérimentée.

Une baignoire îlot

Une fois les finitions terminées, cette baignoire va prendre le bateau jusqu’aux États-Unis où il faudra seulement rattacher le siphon et fixer les robinetteries pour qu’elle soit fonctionnelle. Ce client mystérieux pourra alors prendre son bain chaud tant rêvé pour la modique somme de 25 000€.

Une petite folie qui vaut bien son prix étant donné que les dinandiers de l’Atelier ont mis plus d’un mois pour la confectionner. Il leur a fallu 100h de plus pour la construction de cette baignoire par rapport à la fabrication d’un modèle classique.

Jean-Pierre Couget, élu meilleur ouvrier de France en 2004 et l’un des dinandiers à l’origine de cet objet rare affirme qu’il a fallu un travail de titan pour la confectionner.

D’abord, la feuille de laiton est fabriquée à la main et à plat sur un patron spécialement conçu pour cette commande. Ensuite, les bords sont rabattus en suivant les formes du patron en forme de berceau. Ils passent à la soudure et le martèlement pour maintenir l’épaisseur de la feuille de laiton. Enfin, ils joignent les deux extrémités en prenant soin de ne pas galber la surface.

Une fois ces étapes accomplies, ils obtiennent une cuve banale à maquiller pour donner l’aspect chic de la baignoire. Le maquillage c’est la finition et pour ce faire, l’intérieur passera au polissoir tandis que l’extérieur sera patiné. L’objectif est pour eux d’obtenir une baignoire aux aspects de vieux bronze.

Une fois ce travail accompli, la baignoire sera expédiée à son propriétaire et l’Atelier peut se vanter d’avoir réussi à relever un autre grand défi encore. Etienne Dulin,  l’autre dinandier de l’atelier, a même affirmé qu’ils sont prêts à rendre possible ce qui est impossible pour les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *