Comment nettoyer les joints du carrelage d’une salle de bain ?

Comment nettoyer les joints du carrelage d’une salle de bain ?

Guide et conseils
(Last Updated On: 10 avril 2020)

Avec le temps et malgré un nettoyage régulier, les joints du carrelage finissent souvent par devenir tout noir. L’humidité, les saletés et le calcaire en sont les principales causes, mais dommage, il est difficile de s’en protéger totalement. Le seul remède c’est de blanchir ces joints de temps à autre pour que le carrelage retrouve tout son éclat. Comment faire ?

Blanchir les joints du carrelage, est-ce vraiment nécessaire ?

Oui, c’est vraiment nécessaire donc retroussez vos manches, enfilez des gants de nettoyage et mettez la main à la pâte.

En savoir plus sur le carrelage mosaïque et le carrelage belle poque.

En plus de donner une apparence peu esthétique au carrelage, et par voie de conséquence à toute la pièce, voir des joints noircis donne l’impression de se trouver dans une pièce où l’hygiène laisse à désirer. Et ce n’est pas tout puisque des joints entartrés favorisent aussi les infiltrations d’eau dans le carrelage et dans les murs. Si on ne fait pas gaffe, le problème peut alors devenir plus grave comme une invasion de moisissures souvent malodorantes. Et qui dit infiltration humidité dit fragilité des murs à cause d’une mauvaise étanchéité.

Pour que les dégâts ne s’empirent pas, il est donc conseillé de blanchir des joints noircis au plus vite et de manière régulière. Cela vous évitera d’avoir à retirer tout le carrelage, à traiter les murs contre l’humidité et à refaire un nouveau carrelage.

Heureusement, vous n’avez pas besoin de faire appel à un professionnel pour cela. Nul besoin non plus d’investir dans des produits coûteux, sauf cas extrême, puisque certains produits que vous avez dans la cuisine suffisent pour leur redonner leur blancheur et leur éclat.

Lire aussi : 7 idées de carrelage pour une salle de bain actuelle et moderne !

Quel produit utiliser ?

Blanchir les joints du carrelage

Pour un nettoyage méticuleux des joints, vous avez l’embarras du choix en termes de produits à utiliser. Commençons par ceux que vous avez déjà dans les placards de la cuisine ou de la salle de bain.

A lire également : Peindre le carrelage : bonne ou mauvaise idée ?

  • Le vinaigre blanc :

Le vinaigre blanc est vraiment un produit passe-partout dans la maison. En plus d’agrémenter les salades, il est aussi un produit de nettoyage efficace. On peut l’utiliser pour les parois vitrées, le miroir, la vaisselle, la cuvette des toilettes, la baignoire, le lavabo … et les joints de carrelage. En plus d’être efficace, il est également une solution écologique puisque ne contient pas de produit chimique pouvant endommager l’environnement. Néanmoins, pour éviter les irritations dans sa manipulation, mieux vaut porter des gants en caoutchouc.

Selon les surfaces à nettoyer, son mode d’emploi varie. Pour décaper les joints du carrelage de la salle de bain, commencez par réchauffer un peu le produit sans le porter à ébullition. Dans un bol, imbibez de vinaigre du papier toilette ou de l’essuie-tout. Appliquez-les ensuite sur toute la longueur et largeur des joints et laissez reposer pendant au moins 10 mn. Au bout de ce délai, prenez une vieille brosse à dents qui ne sert plus, mais propre, puis frottez les joints et rincez à l’eau claire.

Pour une efficacité accrue, vous pouvez ajouter un peu de liquide vaisselle au vinaigre avant de le réchauffer.

  • Le bicarbonate de soude :

Le bicarbonate de soude est aussi une alliée incontournable pour parfaire son ménage. A la maison, il peut servir de détachant, de produit blanchissant et nettoyant pour faire la lessive, de produit désinfectant pour les toilettes, la baignoire, la douche et le lavabo, de produit blanchissant pour les dents et les aisselles noircies … et de produit blanchissant pour les joints noircis.

Pour l’utiliser, prévoyez un vaporisateur. Dedans, mélangez du bicarbonate de soude avec un peu de vinaigre blanc. Pour avoir une idée de la consistance, diluez quatre cuillères à soupe de bicarbonate dans 10 cl de vinaigre. Evitez de remplir la bouteille à ras bord puisque le mélange va se mettre à mousser.

Lorsque le produit s’est bien mélangé, vaporisez les joints avec et laissez agir pendant au moins une heure. Au bout de ce délai, frottez-les avec une vieille brosse à dents puis rincez à l’eau claire.

 

Lire aussi : Choisir le carrelage pour la salle de bain : pas toujours évident

  • Le citron :

Le citron est vraiment un agrume à avoir chez soi. En plus d’être bourrée de vitamines C et d’être une alliée minceur efficace, il nous donne aussi un coup de pouce pour redonner de l’éclat aux équipements entartrés. On l’utilise par exemple pour nettoyer l’évier de la cuisine, le lavabo de la salle de bain, les parois vitrées, la baignoire, la vaisselle et maintenant les joints du carrelage. Mélangez à un peu d’eau tiède, il permet aussi de faire briller le carrelage.

Pour en revenir aux joints, il faudra l’associer à du gros sel. Vous disposez de deux techniques. Soit vous coupez le citron en deux puis faites tremper la partie coupée dans du gros sel avant de frotter directement les joints avec ce demi-citron, soit vous pressez le jus d’un citron et y mélangez du gros sel.

Avec la première option, il faudra imbiber le citron de sel aussi souvent que nécessaire. Une fois que vous aurez passé sur tous les joints, laissez le produit agir pendant une quinzaine de minutes avant de rincer à l’eau claire.

Si vous avez choisi la deuxième technique, il faut bien mélanger le jus de citron et le gros sel de sorte à avoir une pâte. Prenez ensuite une vieille brosse a dents, mettez-y un peu de pâte et frottez vos joints avec. Laissez agir pendant une quinzaine de minutes avant de rincer.

Et si on n’a pas de gros sel à la maison, que faire ? Pas de panique, vous pouvez diluer le jus de citron dans un peu d’eau bouillante. Sans attendre que le mélange refroidisse, plongez-y la brosse à dents et frottez rapidement les joints avec ce produit chaud.

  • Le dentifrice :

En plus de blanchir les dents, le dentifrice permet aussi de blanchir les joints sales du carrelage de la salle de bain. Il vous suffit d’en mettre sur une vieille brosse à dents et de frotter les joints avec. Laissez le produit agir quelques minutes puis rincez à l’eau claire.

Il faut souligner que cette technique peut s’avérer moins efficace lorsque les joints sont déjà très noirs.

  • La lessive :

Le produit que vous utilisez pour faire votre lessive peut aussi servir à nettoyer les joints noircis du carrelage. Pour ce faire, diluez un peu de produit dans l’eau et frottez les joints avec. Laissez reposer pendant quelques minutes avant un dernier rinçage.

Pour que cette astuce soit efficace, respectez bien le dosage mentionné sur l’emballage du produit. Rassurez-vous, même si vous utilisez une lessive faite-maison, cette technique devrait fonctionner sur des joints pas encore trop entartrés.

  • Le savon noir :

Le savon noir est un produit à avoir à la maison. En plus d’être un produit nettoyant, il a aussi des propriétés détachantes et dégraissantes. On l’utilise volontiers pour faire briller l’argenterie ou les objets en cuivre, on nettoie les vitres avec, il est aussi efficace pour l’entretien du cuir et bien sûr, il se montre efficace pour nettoyer les joints.

C’est un détergent végétal et biodégradable qui permet un nettoyage écologique à la maison. Rappelons que le savon noir est à base de potasse associée à de l’huile d’olive ou d’huile de lin.

Pour l’utiliser, vous avez deux options. Si vous utilisez du savon noir en spray, il suffit d’asperger les joints avec puis de les frotter avec une brosse avant de les rincer. Dans le cas où vous disposez d’un liquide plus visqueux, il faut faire diluer un bouchon de savon noir dans un litre d’eau. Utilisez ensuite une brosse imbibée de ce produit pour frotter les joints avant le rinçage.

  • L’eau oxygénée :

Ce produit a des vertus aseptisantes et blanchissantes. Elle ne peut toutefois être utilisée seule puisqu’avant de l’appliquer, il faudra d’abord nettoyer les joints noircis avec du vinaigre blanc. Rincez la surface puis passez dessus de l’eau oxygénée que vous aurez imbibée dans un chiffon propre. Aucun rinçage n’est nécessaire après ce dernier coup de chiffon.

  • La pierre d’argile :

On en trouve facilement dans les magasins de bricolage, mais on peut aussi en fabriquer à la maison. Si vous optez pour cette deuxième solution, il vous faudra mélanger de l’argile blanche (50 g) à du bicarbonate de soude (30 g), du liquide vaisselle (25g), de l’huile essentielle de citron (20 g) et de l’huile essentielle de tea tree (10 g). Mélangez bien puis mettez le tout dans un pot. Laissez le mélange sécher à l’air libre pendant 48 heures avant de l’utiliser.

Une fois que vous aurez votre pierre d’argile, il suffit de faire passer une éponge humide sur le produit avant de frotter les joints du carrelage avec. Il ne vous reste plus qu’à rincer à l’eau claire.

Notez qu’à part les joints, la pierre d’argile est aussi efficace pour nettoyer la plaque de cuisson, le miroir, les bords de fenêtres en PVC …

  • Le blanc de Meudon :

Fabriqué avec de l’argile et du carbonate de calcium, le blanc de Meudon est un produit naturel ayant des vertus nettoyantes. Dans le commerce, il se présente sous forme de poudre blanche.

Pour l’utiliser, il faut mélanger un peu de poudre à un peu d’eau pour obtenir une pâte. On en applique ensuite sur les joints sales et on laisse reposer pendant au moins une heure. Au bout de ce délai, on prend une brosse humidifiée et on frotte la surface avec. On termine par un rinçage à l’eau claire.

  • Les cristaux de soude et percarbonate de soude:

Mettez environ 60 cl d’eau très chaude dans un bol puis faites-y dissoudre 125 g de cristaux de soude. Mélangez bien jusqu’à parfaite dissolution puis prenez une vieille brosse à dents. Frottez les joints avec avant de rincer à l’eau claire.

Dans le cas où vous disposez de percarbonate de soude au lieu de cristaux, la technique est le même à savoir diluer une cuillère à soupe du produit dans de l’eau très chaude d’environ 100 ml. Cette fois-ci, on va toutefois pulvériser les joints avec, attendre une heure pour que le produit fasse effet avant de brosser et de rincer.

Dans les deux cas, portez toujours des gants et même des lunettes de protection, car ces produits sont dangereux.

  • L’eau de javel :

On rechigne un peu à vous indiquer cette solution étant donné le caractère très agressif de l’eau de javel sur l’environnement. Notez que c’est un produit chimique et corrosif à base de chlore et de soude qu’il faut manipuler avec la plus grande attention. Les gants sont donc de rigueur.

Elle reste néanmoins la solution la plus efficace lorsqu’aucune des méthodes citées ci-dessus n’a fonctionné. Pour bien l’utiliser, on la mélange dans de l’eau chaude et on en pulvérise les joints noircis avec. On laisse reposer pendant environ une trentaine de minutes puis on frotte avec une vieille brosse à dents avant de rincer abondamment à l’eau claire. Pour éviter tout surdosage du produit, la règle est de diluer un verre d’eau de javel dans 10 l d’eau.

Lire aussi : Pour une salle de bain moderne, optez pour le carrelage mural !

  • Les solutions extrêmes :

Et quand rien ne fonctionne, pourquoi ne pas repeindre les joints une fois que vous aurez essayé de les nettoyer, mais sans succès. C’est plus rapide et facile. Il vous suffit seulement d’acheter une peinture spéciale pièce humide.

Vous avez aussi l’option refaire les joints et non pas tout le carrelage. Utilisez un grattoir à carrelage pour retirer les joints entartrés puis passez un coup d’aspirateur dessus afin de retirer les résidus et autres saletés. Passez enfin un chiffon humide dessus puis appliquez un nouveau mortier au niveau des joints. Pour l’application, utilisez une raclette en caoutchouc pour bien combler l’espace vide de chaque joint. Raclez bien pour bien remplir et obtenir une surface lisse. Laissez sécher pendant quelques minutes puis prenez une éponge humide afin de retirer l’excès de produit. Terminez par un coup de chiffon sec. Attention, il faut patienter dans les 48 heures avant de pouvoir laver le carrelage à grande eau.

Pour ce qui est du mortier, optez pour du mortier prêt à l’emploi. Vous en trouverez facilement dans le commerce. A la maison, il ne vous reste plus qu’à mélanger la poudre avec un peu d’eau pour obtenir une texture pâteuse.

Un dernier conseil : pour ne pas avoir à frotter les joints trop souvent, vous pouvez recouvrir le carrelage d’un vernis mat. Ensuite, au niveau des joints, appliquez un produit antitache spécifique pour mieux les protéger de l’humidité, des produits utilisés dans la salle de bain et des moisissures.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *