Peindre le carrelage : bonne ou mauvaise idée ?

Peindre le carrelage : bonne ou mauvaise idée ?

Guide et conseils
(Last Updated On: 30 mars 2020)

Quand on souhaite rénover son intérieur, on doit souvent repeindre les murs, abattre ou ériger quelques cloisons, remplacer les vieilles portes et fenêtres et … que faire du carrelage ? C’est une question que l’on se pose souvent. Doit-on retirer tous les carreaux et les remplacer ou peut-on tout simplement les repeindre ?

Rénovation carrelage : que faire ?

L’idéal serait de remplacer tous les vieux carreaux, mais cela nécessite toutefois un budget supplémentaire assez conséquent. De ce fait, si le budget est limité et que les carreaux sont en bon état, la meilleure astuce reste de les peindre. Cette technique est moins onéreuse et donne de bons résultats. Il suffit juste d’acheter les bonnes peintures dans le ton voulu.

Peut-on peindre tout type de carrelage ?

Oui, il est désormais possible de peindre tout type de carrelage grâce aux peintures spécialement conçues pour cela. Même lorsque vos carreaux sont à l’origine de couleur foncée, vous pourrez facilement les repeindre dans des tons plus clairs. Si vous vous y prenez bien, le résultat est garanti et semblera des plus naturels.

Il faut toutefois souligner que le grès et la faïence sont ceux qui offrent le meilleur rendu final. Le grès, généralement utiliser pour le sol est apprécié pour sa résistance tandis que la faïence, plus fragile, est privilégiée pour le carrelage mural. Cela signifie que vous pouvez très bien repeindre le carrelage du sol que des murs et ce, dans toutes les pièces de la maison.

Quelle peinture utiliser pour le carrelage mural ?

Carrelage mural
Quelle peinture utiliser pour le carrelage mural ?

Pour le carrelage mural, on distingue deux types de peintures :

La peinture pour carrelage :

Cette dernière s’applique directement sur les carreaux. Vous n’avez pas besoin d’utiliser une sous-couche, par contre, il faut généralement appliquer deux couches pour avoir un bon rendu.

La peinture à base de résine :

Pour cette dernière, il faut commencer par appliquer une couche de la peinture acrylique dans la couleur voulue. Cette couche colorée sera ensuite recouverte d’une couche de résine pour une meilleure protection.

Autres possibilités :

A part ces deux possibilités, vous pouvez aussi envisager d’utiliser une peinture spéciale carrelage qui nécessite toutefois une première couche de sous-couche.

Et si vraiment vous souhaitez casser le style carrelage, pensez à un enduit pour carrelage qui masque toute la surface y compris les joints.

Quelle peinture utiliser pour le carrelage du sol ?

Carrelage du sol
Quelle peinture utiliser pour le carrelage du sol ?

Pour le carrelage du sol, deux options sont également envisageables :

La peinture pour carrelage :

Elle s’applique directement sur les carreaux sans nul besoin de sous-couche. Avec cette technique, les joints restent visibles donc on reste sur du bon vieux carrelage, mais dans un autre ton.

Le béton ciré :

Celui-ci doit être appliqué en couche plus épaisse ce qui va masquer tout votre carrelage, y compris les joints. Vous aurez alors l’impression de vous trouver dans une pièce plus grande vu la continuité qu’offre désormais le sol. En général, le béton ciré est appliqué dans un ton neutre qui tourne autour du gris. Vous pouvez néanmoins y appliquer des motifs et effets à relief pour un changement de look radical de votre intérieur.

Quels matériaux utiliser pour cette tâche ?

A part la peinture proprement dite, vous aurez besoin de :

  • Un rouleau à rechampir pour bien peindre les angles du carrelage ;
  • Un rouleau classique pour peindre la plus vaste surface ;
  • Un bac à peinture ;
  • Une bâche pour recouvrir le sol ;
  • Un adhésif de masquage pour ne pas déborder.

A la place du rouleau classique, vous pouvez utiliser un pinceau plat. Celui-ci vous fera toutefois perdre plus de temps si la surface à peindre est assez vaste.

Comment préparer son carrelage ?

Une fois que vous aurez acheté vos pots de peintures et tous les matériaux nécessaires, il faut commencer par préparer la surface à repeindre. Cette tâche est à faire avec le plus grand soin pour que la peinture adhère bien. Voici les étapes à suivre :

  • Nettoyez minutieusement toute la surface du carrelage avec un produit ménager ;
  • Enlevez les traces de calcaire récalcitrantes avec du vinaigre blanc ;
  • Rincez le tout avec de l’eau claire puis attendez que la surface sèche ;
  • Prenez un chiffon imbibé d’acétone puis frottez le carrelage avec pour le dégraisser. Le dégraissage doit être fait en profondeur surtout au niveau du carrelage de la cuisine ;
  • Installez votre bâche sur le sol, si vous souhaitez peindre le carrelage mural ;
  • Protégez les interrupteurs et prises avec l’adhésif de masquage ;
  • Bordez le pourtour du carrelage avec le même adhésif. Pensez à fixer la bâche avec pour ne pas vous prendre le pied dedans.

Une fois que vous aurez bien préparé la surface, vous pouvez commencer à peindre.

Comment appliquer la sous-couche ?

Lorsqu’on vous demande d’appliquer une sous-couche avec la peinture choisie, ne négligez pas cette étape. Cette première couche favorise, effectivement, l’adhérence de la peinture. Son application doit suivre quelques règles toutes simples :

  • Mélangez bien la sous-couche dans son pot avant de la verser dans le bac ;
  • Prenez votre brosse à rechampir et plongez-la dans le bac ;
  • Retirez l’excédent puis appliquez la sous-couche, d’abord au niveau des angles puis au niveau des joints ;
  • Prenez ensuite le rouleau et appliquez-en sur toute la surface du carrelage, y compris sur les joints qui ont été peints en premier ;
  • Toujours avec le rouleau, appliquez la sous-couche dans un sens puis en sens croisé. Insistez particulièrement sur les joints.

Quand la sous-couche est presque sèche, retirez l’adhésif de masquage. Il ne fait pas attendre qu’elle soit totalement sèche, sinon, le film de peinture qu’on vient d’appliquer va se casser et cela se verra même une fois la peinture appliquée.

Attendez maintenant que la sous-couche soit totalement sèche pour appliquer la peinture.

Lire aussi : 

Comment appliquer la peinture ?

Maintenant que la sous-couche est sèche, vous pouvez remettre du ruban de masquage au niveau des prises, interrupteurs et des bordures du carrelage.

Dans son pot, mélangez bien la peinture avant de le renverser dans le bac. Prenez votre brosse à rechampir pour peindre les angles et les joints puis continuez au rouleau pour toute la surface.

Comme avec la sous-couche, il faut croiser les passes et bien insister sur les joints pour avoir une couleur homogène. Dans certains cas, il faut appliquer deux couches de peinture pour avoir la couleur souhaitée. Dans ce cas-là, laissez d’abord sécher la première couche de peinture avant d’appliquer une seconde. Les gestes resteront les mêmes pour la deuxième application.

Comme on l’a évoqué plus haut, certaines peintures ne nécessitent pas l’application de sous-couche. Dans ce cas-là, appliquez directement la peinture sur le carrelage bien nettoyé. Les passes croisées ne doivent pas être négligées et, éventuellement une seconde couche. Pour ceux qui ont décidé d’utiliser une peinture à la résine, c’est sur la dernière couche sèche qu’il faut appliquer la résine de protection.

Des conseils pour peindre le carrelage comme un pro ?

Peindre le carrelage
Des conseils pour peindre le carrelage comme un pro ?

Bien que la tâche soit assez facile, les erreurs ne sont pas admises, car influent directement sur le rendu final. Ainsi, il est conseillé de :

  • Ne pas opter pour une peinture à finition mate surtout dans une pièce humide ;
  • Appliquer généreusement la peinture pour obtenir un meilleur résultat en faisant toutefois attention aux ruissellements disgracieux ;
  • Poncer un peu la surface des carreaux lorsqu’ils sont trop lisses et trop brillants. Ce genre de surface ne permet pas une bonne adhérence ;
  • Bien lire les consignes mentionnées sur le pot de peinture pour ne pas faire n’importe quoi. A l’achat, assurez-vous qu’il s’agisse bien d’une peinture pour carrelage ;
  • Ne pas s’attendre au rendu initial. Certes, la peinture va redonner un coup de jeune à votre carrelage, mais ne vous attendez pas à ce qu’elle lui redonne son apparence d’antan. Une nuance sera toujours visible même si vous avez repris la même couleur ou les mêmes motifs ;
  • Raviver les joints du carrelage avec un stylo de peinture si vous souhaitez les garder bien visibles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *