Comment-choisir-son-receveur-de-douche

Comment choisir son receveur de douche ?

Guide et conseils
(Last Updated On: 13 septembre 2019)

Le receveur de douche est un élément essentiel dans la salle de bain. Il n’est pas seulement mis en place pour le confort, mais c’est lui qui permet l’évacuation de l’eau. Comme tous les autres équipements dédiés à cette pièce, le receveur se veut design et personnalisable. Fini les receveurs trop banals qui ne cadrent pas du tout avec le style adopté et fini les modèles trop classiques qui privilégient plus le côté « obligatoire » que le côté fonctionnel. On passe désormais aux receveurs de douche sur mesure qui allient confort, pratique et décor.

Pourquoi opter pour un receveur de douche sur-mesure ?

Ce choix n’est pas forcément mû par le seul souhait, mais parfois, la taille de la salle de bain nous y oblige. C’est notamment le cas pour les pièces étroites où on souhaite quand même avoir un certain degré de confort. Et dans les vastes pièces, on est aussi tenté d’avoir une douche très vaste qui implique un receveur plus grand.

C’est là que le receveur de douche sur mesure entre en jeu puisque les modèles classiques ne peuvent pas répondre à ce besoin. Sachez que la norme standard pour ce type d’équipement est de 90 cm de côté et dans la majorité des cas, le receveur adopte la forme carrée.

Si ce format ne vous séduit pas, adoptez un modèle personnalisé.

Peut-on réellement personnaliser un receveur de douche ?

La réponse est oui. Il est effectivement possible de personnaliser son receveur de douche pour qu’il cadre parfaitement au style que l’on souhaite apporter dans la salle de bain. Vous le voulez noir, rouge, à motif, rectangulaire, rond, carré, ovale, en bois, en céramique, … presque toutes les idées sont permises. Il vous suffit de trouver un spécialiste en la matière pour réaliser vos envies.

Comment bien choisir un receveur de douche sur mesure ?

Comment-choisir-son-receveur-de-douche

Bien qu’il soit sur mesure et personnalisé, il faut quand même tenir compte de quelques critères pour faire le bon choix.

  • Le système d’évacuation en place :

Même si on parle un peu décor, gardez toujours en tête que le receveur est avant tout un système d’évacuation d’eau. Cela implique qu’il doit être relié à des systèmes d’évacuation, souvent situés en dessous. Vous devez en tenir compte pour choisir le type de receveur à acheter. Dans le cas de :

  • Une évacuation horizontale à siphon : vous devez choisir un receveur surélevé pour permettre l’écoulement de l’eau. Il peut être nécessaire d’envisager des pieds de rehausse ou un socle bâti pour accueillir le matériel. Avec ce modèle, l’accès à la douche présentera une marche de plus de 5 cm de hauteur.
  • Une évacuation encastrée verticale : vous pouvez choisir, dans ce cas-ci, d’un receveur à poser. Son installation est très simple puisqu’il suffira de le poser directement sur le sol, au-dessus du système d’évacuation. La douche présentera une petite marche de moins de 5 cm.
  • Une évacuation verticale encastré avec un siphon : on privilégiera, dans ce cas, un receveur à encastrer. Vous obtiendrez une douche de plain-pied, mais ce modèle est plus recommandé dans le cadre d’une construction neuve que la rénovation. En effet, il est primordial d’installer l’évacuation encastrée au préalable.
  • Une évacuation encastrée avec un siphon doté d’une bonde d’au moins 90 mm : avec un tel système, vous pouvez vous permettre un receveur à carreler comme les modèles utilisés par les douches à l’italienne. La zone sera, évidemment de plain-pied ce qui la rend idéale pour les personnes à mobilité réduite.

Le matériau souhaité :

La céramique et l’acrylique sont les matériaux généralement utilisés pour les receveurs de douche. Aujourd’hui toutefois, on en trouve dans de nombreuses matières justement pour souligner le côté design et personnalisé de l’équipement. Sur le marché, vous aurez le choix entre :

  • La pierre naturelle :

Le receveur sera assez lourd, mais on apprécie beaucoup la texture et la couleur naturelle de l’ardoise ou du graphyte. Et ce ne sont pas les seuls intérêts de la pierre puisqu’elle est également antidérapante, antibactérienne et surtout 100 % étanche.

  • Le grès émaillé ou céramique :

C’est le matériau standard par excellence qui, malgré son côté vu et revu, reste toujours apprécié. De plus, il est aujourd’hui possible de le retrouver sous divers coloris afin de quitter le trop classique blanc. Et mis à part cela, il faut savoir qu’il résiste très bien aux taches, qu’il est facile à entretenir, qu’il coûte moins cher et qu’il est très robuste. On lui reproche néanmoins son poids pouvant aller jusqu’à plus de 45 kg et sa surface glissante.

  • La résine :

Il s’agit d’un béton de synthèse qui a permis de multiplier les possibilités et les personnalisations. Lorsqu’on souhaite vraiment du sur-mesure, c’est vers ce matériau qu’il faut se tourner. Il peut se décliner sous différents coloris, être découpé dans diverses formes et se décline même en fonction des traitements reçus à la conception (ABS, luxtone, biotec et acrystone). Un autre avantage du receveur en résine c’est son côté extraplat. Il reste pourtant très résistant, durable et esthétiquement soigné. Son entretien est relativement simple surtout parce qu’il peut afficher des caractéristiques telles que antidérapant, incassable et antirayure.

  • L’acrylique :

Ce matériau est le grand rival de la céramique. Comparée à cette dernière, l’acrylique est plus léger, est doté d’une surface antidérapante et affiche la même fourchette de prix. Son seul bémol c’est qu’il est assez sensible surtout contre les rayures. A part cela, son entretien reste simple.

  • Le teck :

Le bois exotique fait, depuis quelques années, une entrée très remarquée dans les pièces humides comme la salle de bain. Il apporte un côté naturel et réconfortant très apprécie dans cette pièce dédiée à la détente et au bien-être. D’ailleurs, le receveur de douche en teck est souvent associé à une salle de bain Feng Shui ou zen. Pour en revenir au matériau, il est imputrescible et chaud par rapport à la céramique glacée sous les pieds. Il faudra néanmoins prévoir de l’huile pour bois exotique pour bien l’entretenir.

Quel que soit le matériau que vous choisissez, sachez qu’il est possible d’appliquer un produit de traitement de surface antirayure sur le receveur de douche. Cela va le rendre plus résistant à l’abrasion et renforcer son côté antibactérien.

Découvrez notre guide de la salle de bain :

La forme du receveur de douche :

Comment-choisir-son-receveur-de-douche?

Comme on l’a dit plus haut, on n’est plus obligé de se cantonner au receveur carré devenu banal quoi que, parfois, on n’a pas vraiment le choix puisqu’on doit tenir compte de l’espace disponible dans la salle de bain.

  • Le receveur de douche carré :

Si vous devez conserver la forme carrée, restez fidèle à un emplacement angulaire pour libérer plus d’espace.

Si cette forme est plus un choix qu’une contrainte, vous pouvez choisir un autre emplacement en fonction de vos envies. Il est aussi possible de choisir un bac plus vaste au lieu de se limiter aux formats standard de 90 x 90 cm. Et bien sûr, vous pouvez aussi choisir des dimensions plus petites si la salle de bain est assez étroite.

  • Le receveur de douche rectangulaire :

Il est à privilégier dans les grandes salles de bain. Vous pouvez vous permettre d’en définir les dimensions selon vos envies. L’avantage avec un receveur de douche rectangulaire sur mesure c’est que l’on peut voir grand tout en optimisant l’espace au sol. Cette forme est aussi adaptée pour les petites salles de bain.

  • Le receveur de douche en quart de cercle :

Il est à privilégier dans les petits espaces. Ce modèle requiert un emplacement angulaire et a été conçu pour gagner de l’espace sans réduire le confort de la zone. Là encore, vous pouvez le commander un peu plus petit que les modèles normaux ou un peu plus grand.

Et vu les tendances d’aujourd’hui, vous pouvez aussi penser à des formes plus fantaisistes.

 Quelques conseils à retenir

Avant de vous décider sur un receveur de douche sur mesure, retenez les quelques conseils suivants :

  • Ne pas oublier la place dédiée au système d’évacuation
  • Vérifier la robustesse du sol : peut-il accueillir un receveur lourd avec toutes les installations que cela implique telles que le système d’alimentation et les tubes d’évacuation
  • Mesurer l’espace de votre salle de bain et l’espace que vous pouvez allouer à la partie douche
  • Choisir les dimensions de son receveur en fonction des dimensions des parois de douche existantes
  • Privilégier la qualité puisque le receveur est emmené à être utilisé de manière intensive. Cela implique aussi la facilité d’entretien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *