Une baignoire îlot

Baignoire îlot : les critères pour bien la choisir

Guide et conseils Idées Déco
(Last Updated On: 24 septembre 2019)

 

La salle de bain est devenue une pièce détente incontournable de la maison. On ne se contente plus d’y prendre une douche ou un bain en mode flash. On aime s’y attarder, on aime s’y chouchouter, on aime s’y reposer … si bien qu’elle est devenue une pièce à vivre où le design et le confort se doivent aussi d’y être présents. Dernièrement, la tendance est de disposer d’une baignoire et pas n’importe laquelle, mais la baignoire en îlot. On sait bien à quoi elle ressemble, mais pouvez-vous l’imaginer dans votre salle de bain ? Si vous la visualisez difficilement, c’est qu’il vous faut quelques conseils pour l’intégrer sans casser le décor ou justement pour améliorer le décor.

Quels sont les avantages de la baignoire en îlot ?

Les avantages de la baignoire en îlot

La baignoire en îlot donne une nouvelle perception du bain. Bien sûr, la détente sera toujours au rendez-vous, mais bizarrement, prendre un bain au milieu d’une pièce sans murs pour donner l’impression de sécurité procure une toute nouvelle sensation. On se sent bien, on se sent à l’aise, on est détendu et on se sent parfois, un brin coquin.

En termes d’aménagement et de décor, elle devient la pièce maîtresse de la salle de bain. Toutes les autres infrastructures gravitent autour d’elle pour mieux la mettre en valeur. Il est alors important de savoir instaurer une bonne association afin qu’elle illumine la pièce et lui confère un aspect rassurant et relaxant.

Comment choisir une baignoire îlot ?

Pour bien choisir sa baignoire îlot, il faut prendre quelques critères en compte. Il s’agit notamment de :

La taille de la salle de bain :

On vous le dit tout de suite, la baignoire îlot n’est pas faite pour les espaces réduits de moins de 7 m². Bien sûr, vous pourrez quand même vous obliger à l’installer ou vous dire qu’avec un modèle petit format, tout ira bien, mais elle rognera tout l’espace disponible et donnera une impression étouffée à une petite salle de bain. Mieux vaut donc opter pour une baignoire classique de petite taille à placer le long d’un mur ou dans un angle quand les m² vous manquent.

A partir de 7 m², vous pouvez vous permettre une baignoire en îlot. Dans une pièce moyenne, vous pouvez la placer au centre, mais idéalement, on la verrait bien dans un angle de la pièce ou près d’un mur sans y être collée.

Dans une grande salle de bain, l’emplacement central est fortement conseillé. Là, elle sera bien mise en valeur et tous les autres équipements seront choisis pour l’embellir davantage. Si vous souhaitez créer plusieurs espaces dans cette vaste pièce, vous pouvez très bien placer la baignoire îlot au centre de la zone dédiée au bain.

Comment choisir une baignoire îlot 

La forme et les dimensions de la baignoire îlot :

On trouve, sur le marché, de nombreux modèles de baignoires îlots. Certaines sont rondes et ovoïdes, d’autres sont rectangulaires, asymétriques ou même carrées.

Il est aujourd’hui possible d’opter pour une forme insolite en fonction de ses envies. Les dimensions peuvent également varier, mais pensez toujours à l’espace disponible avant de vous décider.

Une baignoire îlot ronde ou ovoïde sera par exemple plus à sa place au milieu d’une vaste salle de bain tandis qu’un modèle rectangulaire cadrerait mieux avec une pièce moyenne. Dans ce dernier cas, on l’imaginerait plus près d’un mur ou en trait d’union au niveau d’un angle de la pièce.

Quant aux modèles asymétriques, ils peuvent aller dans une moyenne ou une grande salle de bain. Ils peuvent être placés le long d’un mur pour casser la ligne géométrique ou au centre de la pièce en tant qu’élément design majeur de la pièce.

En ce qui concerne les dimensions, ou plus précisément la taille de la baignoire en îlot, il faut se référer à la future utilisation du bassin. Pensez-vous l’utiliser toujours en solo ou projetez-vous d’y passer de bons moments en amoureux ou en famille ? Dans le premier cas, il est mieux d’opter pour un modèle ergonomique dont la taille épouse les formes du corps. Dans les seconds cas, mieux vaut opter pour un modèle biplace pour pouvoir s’y amuser avec les enfants ou s’y détendre à deux.

La baignoire en îlot

Le raccordement de la baignoire en îlot :

On ne choisit pas une baignoire en îlot sur un coup de tête. Certes, on voudrait bien qu’elle embellisse la pièce, mais il faut aussi penser au côté pratique.

Pour prendre un bain, on a impérativement besoin d’eau et dans ce cas-là, la baignoire se doit d’être raccordée à une source d’eau. Il ne faut pas non plus oublier le circuit d’évacuation pour la vider après le bain.

Comment s’y prendre alors avec une baignoire îlot, qu’elle soit centrale ou non ?

Le principe d’une baignoire îlot c’est d’être placée sans être fixée au mur ou être encastrée. Pourtant, c’est dans le coffrage ou au niveau du mur que l’on place normalement la tuyauterie. Avec une baignoire ilot, il faudra juste faire différemment. Cette fois-ci, les raccordements proviendront du sol. Pour ce faire, il peut être nécessaire d’installer une chape ou un faux plancher.

En ce qui concerne la robinetterie, mieux vaut la monter sur une colonne placée près de la baignoire. Vous n’aurez donc pas à la fixer au mur. Vous pourrez aussi concevoir un petit coffrage ou ériger un petit muret près de la baignoire afin d’y fixer les robinets.

La baignoire en îlot 

Le matériau de la baignoire en îlot :

Différents matériaux sont utilisés pour la conception des baignoires en îlot. Faire le bon choix parmi ces derniers est très important puisque la baignoire en îlot peut être très lourde.

Si votre plancher n’est pas très robuste, mieux vaut donc opter pour un modèle taillé dans un matériau plus léger comme la résine. L’avantage avec cette matière c’est qu’elle est malléable à souhait et peut se décliner sous différentes couleurs. La résine est celle qui soigne le plus l’esthétique de la baignoire et dans la majorité des cas, elle offre une surface mate.

A part la résine, on trouve aussi des baignoires en îlot en émail, en acrylique et en fonte. Cette dernière revient aujourd’hui en force puisque permet de concevoir des modèles de style Renaissance.

Parmi les matériaux utilisés, la baignoire en îlot en acrylique reste la moins lourde tandis que celle en fonte peut peser jusqu’à plus de 300 kg.

Il est conseillé d’installer les modèles lourds au rez-de-chaussée si la solidité du plancher à l’étage est incertaine.

Combien coûte une baignoire en îlot ?

Le prix de la baignoire en îlot peut varier de quelques centaines d’euros à quelques milliers d’euros en fonction du design, de la marque, de la taille, du matériau de conception, de sa finition et du type de baignoire choisie.

Globalement, les modèles en fibre de verre et en acrylique sont les moins coûteux tandis que les modèles en fonte émaillée et en composite coûtent plus cher.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *